Go to main content

Chandos Anthems

Georg-Friedrich Haendel
Ensemble Jacques Moderne
3 soloists
9 singers
Gli Incogniti - Amandine Beyer
7 musicians (2 violins, cello, basse, oboe, bassoon, organ/harpsichord)
Joël Suhubiette, conductor
Published 26/02/2018

Après un début de carrière à Hambourg, un séjour de quatre années en Italie et un court passage à Hanovre, Haendel vient s’installer en Angleterre en 1712. Le compositeur allemand y est très vite apprécié, tout d’abord pour ses opéras, puis pour ses œuvres de musique sacrée dont son te Deum et Jubilate qui sera chanté à la cathédrale Saint-Paul. Remarqué par le Comte de Carnavon, Duc de Chandos, riche mécène qui entretient une cour de musicien, Haendel rentre à son service et compose pour lui, entre autres œuvres, célèbre Acis et Galathée, et les onze « Chandos » Anthems. Ce programme présente trois des anthems pour soprano et ténor solo, chœur et ensemble instrumental. On trouve déjà dans ces pièces la solennité, la magnificence et la puissance dramatique que le compositeur portera plus tard à son sommet dans ses grands oratorios.

Pendant une tournée des concerts et l’enregistrement de la Passion selon Saint-Marc de Reinhard Keiser en 2014, une réelle complicité s’est nouée entre Joël Suhubiette et Amandine Beyer. Avec les Chandos Anthems de Haendel, on est à nouveau dans une configuration musicale parfaitement adaptée aux deux ensembles entre lesquels s’est forgé une forte cohésion musicale.

Georg-Friedrich Haendel (1685-1759)
O, Sing unto the Lord a new song (HWV 249)
I will magnify thee (HWV 250)
O, Be joyful in the Lord (HWV 246)