Go to main content

UN LANGUEDOCIEN A PARIS

Etienne MOULINIÉ
Ensemble Jacques Moderne | 10 chanteurs
3 instrumentiste | Viole de gambe, théorbe & orgue
Direction | Joël Suhubiette
Published 28/09/2020

À la charnière des XVI° et XVII° siècles, la Maitrise de la Cathédrale Saint-Just de Narbonne figure parmi les meilleures maitrises du royaume de France. Trois personnalités marquantes de la musique y sont formés, les compositeurs Guillaume Bouzignac et Etienne Moulinié, et le frère de ce dernier, Antoine, l’un des sept chantres du Roi ainsi que son valet de pied. Etienne Moulinié suit son frère à Paris et devient « Maitre de la musique de Monsieur », Gaston d’Orléans, frère de Louis XIII. Ces musiques sacrées, airs de cours, airs de ballets et fantaisies instrumentales le hissent parmi les compositeurs les plus en vogue à Paris.

Ce programme puise parmi les plus belles pièces en latin ou en français du recueil des « Mélanges » de Moulinié, dont les magnifiques « Litanies à la Vierge ». Alternance de soli et de chœurs, excellence du contrepoint et dissonances audacieuses caractérisent cette musique novatrice et charnelle. L’Ensemble n’a pas résisté à ajouter quelques airs de cour, merveilles de poésie et de délicatesse.

Etienne Moulinié (1599-1676)

Litanies à la Vierge, Psaumes et motets tirés des « Mélanges »

Airs de cours