Aller au contenu principal

Ronsard

l'église et la réforme
Guillaume Boni
Claude Lejeune
Clément Janequin
Claude Goudimel
Benoit Appenzeller
Guillaume Costeley
Paschal de l’Estocart
Pierre Certon
4 chanteurs
Publié le 20/10/2017

Un des points essentiels de la Réforme concerne la langue utilisée pour l'exercice du culte, qui doit pouvoir être comprise de tout le monde. C'est ainsi que le français devient la langue officielle de la communauté protestante et que l'ensemble des psaumes sera traduit. Le texte s'impose à l'écoute, au premier plan, dans sa complexité et sa richesse (la langue du XVIe siècle n'est pas un obstacle pour l'auditeur d'aujourd'hui), et aussi dans son unité qui est admirablement servie par la richesse du langage musical des grands compositeurs de l’époque tels Claude Le Jeune, Clément Janequin, Claude Goudimel, Benoit Appenzeller et Paschal de l’Estocart. 

On peut distinguer à la fois des points communs mais aussi de fortes divergences entre les textes des chansons spirituelles et les œuvres de Ronsard. Le poète se pose plutôt en porte-parole de la Contre-Réforme, sans toujours bien comprendre ce qu’elle implique. Il est en effet resté un homme de la pré-Réforme, plus proche des humanistes néo-platoniciens du début du siècle que des hommes nouveaux qui préparent les futurs combats entre théologiens jésuites et jansénistes.

Guillaume Boni  (1530-1594)
J’espere et crain, je me tais et supplie – Pierre de Ronsard, recueil Poésies diverses
Heureux qui met en Dieu – Quatrain du Sieur de Pybrac
Dieu tout premier – Quatrain du Sieur de Pybrac

Claude Lejeune (1528-1600) 
Aye pitié, aye pitié de moy – Psaume LVII
Exauce, ô mon Dieu ma priere – Psaume LV
Du fons de ma pensée – Psaume CXXX

Clément Janequin (1485-1558) 
Mon Dieu me paist sous sa puissance haute – Psaume XXIII
Bel Aubépin verdissant – Pierre de Ronsard, recueil Nouvelle continuation des Amours
Kyrie de la Missa la Bataille
Gloria de la Missa la Bataille

Claude Goudimel (1510-1572)
Domine quid multiplicati sunt
Hodie nobis coelorum rex
Bonjour mon coeur – Pierre de Ronsard, recueil Le second livre des Amours
Qui renforcera ma voix – Pierre de Ronsard, Hymne triomphal sur le trespas de Marguerite de Valoys

Benoit Appenzeller (v.1480-1558)
Du fond de ma pensée – Psaume CXXX

Guillaume Costeley (1530-1606)
Noblesse gist au coeur du vertueux

Claude Goudimel, Clément Janequin et Paschal de l’Estocart (vers 1538-1584)
Etans assis aux rives aquatiques – Psaume CXXXVII

Pierre Certon (1515-1572)
J’espere et crains, je me tais et supplie – Pierre de Ronsard, recueil Poésies diverses