Aller au contenu principal

LEIPZIG. NAPLES. LISBONNE

Génération 1685 Bach / Scarlatti
Jean-Sébastien Bach
Domenico Scarlatti
Ensemble Jacques Moderne | 10 chanteurs
3 instrumentistes | violoncelle, théorbe et orgue
Direction | Joël Suhubiette
Publié le 20/10/2017

Tous deux nés en 1685, Jean-Sébastien Bach et Domenico Scarlatti, deux grandes figures de l’apogée du baroque, possèdent la science et le respect des musiques du passé. Ils sont également animés d’un profond désir de modernité.

Les motets de Bach démontrent une maîtrise sidérante du contrepoint, sans que jamais l’expression poétique ne soit sacrifiée. Le motet Jesu Meine Freude nous bouleverse par son côté intimiste tandis que Komm, Jesu komm, en double chœur, érige une cathédrale sonore incomparable, empreinte aussi bien de virtuosité que de tendresse.

Plus au sud, Domenico Scarlatti compose à Lisbonne son Te Deum à double chœur et à Naples, son Stabat Mater à 10 voix solistes et basse continue. On retrouve dans ce dernier tous les affects du baroque italien : sensualité, émotion, théâtralité.

Du pain béni pour Joël Suhubiette et son Ensemble, serviteurs scrupuleux mais enthousiastes de ces chefs-d’œuvre absolus.

Johann Sebastian Bach  (1685-1750)
Jesu, meine Freude (BWV 227) 
Komm, Jesu, Komm (BWV 229)
 

Domenico Scarlatti (1685-1757)
Te Deum
Stabat Mater